Homologation ISO 4210

Un vélo est certes un moyen de mobilité douce à propulsion musculaire, roulant à des vitesses modestes, il n’en reste pas moins que le cycliste est exposé à des risques divers. Un de ces risques peut provenir de la conception du cadre et de la fourche s’ils ne sont pas assez résistants. Dans des phases d’utilisation exigeante (freinages, chocs dus à un obstacle…) ou à la longue à cause des sollicitations du pédalage, un cadre qui se fragilise présente un danger physique pour le cycliste.

Pour une technologie innovante de fabrication de cadres et fourches en bois, ce sujet demande une attention particulière et une validation technique rigoureuse.

La norme NF EN 4210 a été élaborée pour répondre à cette exigence et standardise une série de tests de chocs et de fatigue afin de certifier la résistance des structures de vélos. Pour les vélos fabriqués en série, il est de rigueur de faire appel à un laboratoire indépendant pour réaliser ces tests.

Les cadres et fourches de la Bicyclette en Bois ont été certifiés selon cette norme en janvier 2024 par le Critt Sport Loisir de Chatellereault.

La Bicyclette en Bois est donc apte au service pour une utilisation en vélo urbain/trekking/VTC.

Essai de fatigue au pédalage. 120 kg sur chaque pédale pendant 100 000 cycles (14 h de pédalage)
Essai de fatigue horizontale. Effort de 50 kg (dans chaque sens) sur 210 000 cycles.
Essai de fatigue verticale. 110 kg sur la tige de selle sur 110 000 cycles.
Essai de choc vertical sur la fourche. 22.5 kg lâchés à 18 cm de hauteur.

La norme 4210 comporte d’autres essais (une dizaine en tout) sur le cadre et la fourche.

Le bois se révèle un matériau avantageux pour encaisser les chocs et la fatigue grâce à sa résilience. Les assemblages collés sur des grandes surfaces se sont avérés suffisamment résistants là ou les cordons de soudure métalliques présentent souvent des fragilités à la fatigue.

Retour en haut